Accueil ACTUALITÉ Mine de Perkoa : Le Collectif Pour un Peuple Uni demande au...

Mine de Perkoa : Le Collectif Pour un Peuple Uni demande au gouvernement de dire la vérité au peuple!

510
0

Le collectif Pour un Peuple Uni (CPPU) a tenu ce mardi 10 mai 2022 à Ouagadougou une conférence de presse sur la situation des mineurs de Perkoa bloqués sous terre depuis plus de 20 jours.

 

Selon le Coordonnateur général de CPPU Azize Ben Abdallah Ouattara,”  il y’a une nonchalance de communication sur la situation des mineurs de Perkoa bloqués sous terre il y a plus de 20 jours. C’est un sujet capital parce qu’il y’a la vie de Huit personnes qui sont déjà en danger. Nous avons déjà perdu autant de milliers de personnes. Il ne faudrait pas que huit personnes viennent s’ajouter à ce malheur que nous vivons aujourd’hui. Nous Tenons pour responsables, la société qui exploite la mine, la fondation Nantou Mining et le  gouvernement parce qu’il faut qu’il arrive à dire la vérité au peuple.

 

Le CPPU invitons le gouvernement à communiquer sincèrement, à envoyer des journalistes à aller s’acquérir réellement la situation pour faire remonter l’information aux peuples que de vouloir leur cacher les choses.

Nous interpellons aussi la fondation sur la responsabilité sociale « Aujourd’hui se sont les donateurs qui viennent soulager la famille de ces huit mineures il y’a des femmes qui sont malades, pourquoi ne sont-ils pas occupés ? Pourquoi le gouvernement a-t-il attendu tout ce temps avant de réagir ? ce n’est que le 1er mai que le premier ministre de la fonction publique Basssolmé Bazier y est allé.  Il n’est toujours pas tard mais ici nous sommes une course contre la montre. Pourquoi ont-ils attendus tout ce temps avant de mobiliser le matériel il savait bien que le matériel archaïque qu’ils avaient au départ pour pompe n’allait pas résoudre le problème mais pourquoi ont-ils attendus tout ce temps » a affirmé Mr Ouattara

Le CPPU interpelle le président DAMIBA a allé sur le terrain regroupé les informations et constaté la réalité de lui-même telle qu’ils sont et nous lui demandons s’il a l’opportunité de convié les journalistes pour qu’il nous diffuse la bonne information au peuple.

« Nous les avons posés la question pourquoi vous n’avez pas pris la peine d’informe aux autorités on nous fait comprendre qu’il y’a des situations ou souvent il ne faut pas courir derrière l’autorité pour un problème ou on peut résoudre, aujourd’hui vous êtes entraine de faire appel à des matériels qui devait quitter l’Afrique du sud et il y’a des matériels du Ghana qui est déjà et d’autre matériel qui devait quitter le Maroc nous étions à notre 16éme jours.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here