C’est Tenkodogo, chef lieu de la région du Centre-Est que le candidat du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), Eddie a choisit pour le lancement de sa campagne dans l’optique de la conquête du fauteuil présidentiel. C’est au cours d’un meeting ce dimanche 1er Novembre 2020, dans ladite ville. C’est une foule immense qui est sortie pour écouter le discours de leur champion.

Comme il fallait si attendre, Eddie Komboïgo n’est pas passé par quatre chemins pour fustiger la gouvernance des cinq (5) ans de gestion de Roch Marc Christian Kaboré. Selon lui, il y a eu plus de 1 500 morts dû à la situation sécuritaire, 2 500 écoles fermées, et plus du million de déplacés internes. A cela le candidat de l’ancien parti au pouvoir, ajoute que pendant le quinquennat qui s’achève, il y a eu au total 250 jours de grève. ‘’ Le Burkina ne connaîtra plus ça ‘’ lance Eddie Komboïgo.

Eddie demande aux Burkinabé de faire confiance au CDP, afin que la paix et la stabilité reviennent au pays. Il promet s’il est porté à la tête de la magistrature suprême ‘’ d’aller à la réconciliation nationale, afin de vivre ensemble dans la paix, car ils ont semé la division et l’exclusion entre les Burkinabè ‘’. Parlant du budget, il annonce que ‘’ rien n’a bougé depuis 5 ans ‘’ et ‘’ il faut une réponse positive ‘’ martèle le président du CDP.

Il invite les militants et sympathisants du parti à aller à la reconquête du pouvoir perdu en 2014, car son parti a les capacités et les hommes qu’il faut pour la gestion du pays. Ce meeting de lancement, intervient dans une ville, où le candidat a fait ses études. Il affirme que ses ancêtres sont de Tenkodogo. Et c’est de cette ville qu’il compte conquérir les reines du pouvoir.

Après Tenkodogo la délégation d’Eddie Komboïgo va se rendre à Ouargaye dans le Koulpelogo et Koupela province du Kouritenga, avant de regagner Ouagadougou.

Source: NetAfrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *