Home ACTUALITÉ Projet de résilience d’autonomisation socio-professionnel: Lancement des activités à Bobo

Projet de résilience d’autonomisation socio-professionnel: Lancement des activités à Bobo

4
0


La cérémonie de lancement du projet de résilience et d’autonomisation socio-professionnelle des teinturières de la ville de Bobo Dioulasso s’est déroulée ce lundi 22 février 2021 dans la capitale économique du Burkina Faso. C’est un projet piloté par la Confédération Syndicale Burkinabé ( CSB) en partenariat avec Wallonie Bruxelles International (WBI) et la Centrale Générale des Syndicats Libéraux de la Belgique (CGSLB). L’objectif global du projet est de contribuer sur la base des principes du travail décent à la résilience, l’insertion socio-professionnelle et à l’automatisation des teinturières de la ville de Bobo Dioulasso et par leur inclusion dans la structure de la coopérative et le syndicat.

Une vue des représentantes des associations cibles, bénéficiaires de la formation.

C’est un projet constitué de dix phases à savoir: La création d’un syndicat professionnel de teinturerie à Bobo Dioulasso; travailler à promouvoir les femmes teinturières de la ville de Sya; une capitalisation des connaissances par des séminaires de formation, la mise en place de formation et d’identification des responsables de chaque association, une information et sensibilisation communautaire dans les 07 arrondissements de Bobo; une formation des 45 responsables des associations des teinturières; une formation technique de 45 responsables syndicales, la mise en place de la coopérative syndicale de Bobo et enfin une visite partenaire sud par un expert de la CGSLB.

Présentation du projet aux participants par Madame Kaboré

Le groupe cible direct du projet est celui des 45 responsables des 9 associations du secteur des professionnelles des teinturières de la ville de Sya.  De manière  indirect ce projet intéressera environ 900 travailleuses militantes de la CSB dans le secteur de la teinture à Bobo.

Guy Olivier Ouedraogo, SG de la CSB et coordonnateur du projet.

Pour le secrétaire général de la CSB et coordonnateur du projet monsieur Guy Olivier Ouedraogo, ce projet contribuera à l’amélioration des conditions de vie des travailleurs à travers les séances de formations socioprofessionnelle, coordonner l’action syndicale entre les membres et les autres organisations syndicales partenaires, lutter contre la pauvreté et créer un environnement favorable au développement socioéconomique au Burkina Faso.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here