Cent cinquante  (150) sacs de Farine, des cache-nez, des gels hydroalcooliques, ce sont là, les composantes du don, que quatre (04)  centrales syndicales  à savoir : la CNTB, la CSB, l’ONSL, et l’USTB affiliées à la CSI-Afrique dans le cadre de leurs projet dénommé :  » Migration Burkina », ont eu une pensée positive à l’endroit des travailleurs migrants et des déplacés internes de la ville de Kaya. Cette remise a eu lieu le samedi 12 décembre 2020. Les donateurs ont profité de l’occasion pour échanger avec leurs camarades déplacés, une manière pour eux de s’imprégner des problèmes que ces derniers rencontres  au quotidien  afin de trouver des solutions avec les autorités locales et le gouvernement. Les besoins des travailleurs migrants et des déplacés internes avec la pandémie du Covid-19 sont énormes, le don des syndicats en matériel de protection individuelle acquis grâce au soutien de la CSI-AFRIQUE et de IFSI Belgique permettra de protéger les travailleurs déplacés et leur famille.

Un aperçu des déplacés internes présent a cette cérémonie de remise.

Pour une deuxième fois, les syndicalistes Burkinabé ont eux une pensée pieuse à l’endroit de leurs camarades travailleurs aujourd’hui devenus des déplacés internes dû à l’hydre terrorisme que le pays des hommes intègres  fait face depuis l’année 2016.

Guy Olivier OUEDRAOGO, SG du CSB et porte-parole de ces quatre centrales syndicales.

Pour le Secrétaire général du CSB et porte-parole des quatre centrales syndicales, Guy Olivier OUEDRAOGO, le syndicat est avant tout basé sur la solidarité relevant du volet social. Ce volet les obliges à assister leurs camarades travailleurs en difficultés. Le « projet migration Burkina » à une durée de quatre (04) ans et compte assister leurs camarades travailleurs migrants en difficultés aux Burkina et en Afrique en générale par des dons, des séances de sensibilisations et des formations pour une vie harmonieuse des migrants et des déplacés internes. Ce projet leur a permis de faire une cartographie des migrants du Burkina Faso. Il a indiqué qu’en  2020, leurs activités à été influencée par le Coronavirus et a connu du retard dans l’exécution. Mais en 2021 si la situation sanitaire s’améliore, ils espèrent  travailler pour avoir une longueur d’avance sur les activités prévues.

Kogdwego Issaka, représentant des migrants et déplacés internes de Kaya.

Selon Kogdwego Issaka, représentant des migrants et déplacés internes de Kaya, c’est avec un cœur plein de joie qu’il reçoit ce don au nom de tout les déplacés internes. Il n’a pas manqué de saluer les donateurs pour cette pensée à leurs égards. Par ailleurs il invite d’autres personnes de bonne volonté a emboîté leurs pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *