Le Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité Nationale (HCRUN) a été reçu en audience par sa majesté le Mogho Naaba Baongo ce vendredi 10 juillet 2020 à Ouagadougou. Cette visite du HCRUN chez le chef suprême des moosés, avait pour but de venir écouter et prendre les conseils précieux du moogho naaba afin, de pouvoir mener à bien et reuissir la mission qui leur est assignée de travailler à réconcilier les filles et fils du pays des hommes intègres, affectés ces dernières années par des querelles intestines liées à la politique et l’hydre du terrorisme.

Le HCRUN dans sa mission régalienne de travailler à prôner la cohésion sociale et une vie harmonieuse entre les filles et fils du Burkina Faso était chez le moogho naaba chef suprême des moosés.

Pour Bazoumboué Léandre BASSOLE chef de la délégation, sa Majesté le moogho naaba est une grande référence en matière de justice, de vérité pour une cohésion sociale dû à son impartialité. C’est un homme plein de sagesse et de grande admiration. Vue la situation actuelle du Burkina Faso, il exhorte les filles et fils de se mettre main dans la main afin de trouver des solutions pour que la cohésion sociale devienne une réalité. Il envisage organiser une tournée pour rencontrer les différents leaders traditionnels, politiques et religieux afin d’entamer des échanges avec ces derniers autour de la notion de réconciliation et le vivre ensemble.


Le chef suprême des mossi  Naaba Baongo  leur a prodigué sa bénédiction dans la suite de leur mission, tout en rappelant le rôle de l’éducation dans la société. Selon lui, tout se résume sur l’éducation et les acteurs doivent jouer leur rôle et  responsabilité.
«L’argent obtenu par la sueur du front est pur et utilisable dans de bonnes actions, par contre l’argent mal acquis ne profite jamais. Soyez à la recherche de l’argent propre.» dixit le Mogho Naaba Baongo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *