Promouvoir l’unité du peuple noir, son développement et son épanouissement social, politique, économique et éducatif sont entre autres les objectifs déclinés par l’union parlementaire des jeunes afro (UPJA) lors de sa rencontre avec les hommes de médias dans la matinée du 29 août ici à Ouagadougou. Il était aussi question de présenter le nouveau mouvement à l’opinion public.

Présent dans dix (10) pays africains l’Union Parlementaire des Jeune (UPJA) se veut être un cadre regroupant des ressortissants de diverses nationalités et sympathisant afro vivant sur le territoire africain et même ailleurs sans distinction de religion, de sexe, de catégorie sociale ayant un âge compris entre 18 et 35 ans. Une organisation qui se réclame apolitique et non lucratif né dans le but d’inciter et de favoriser le retour des noirs vivants à l’occident afin d’investir en Afrique. L’UPJA compte travailler en ligne étroite avec les différents assemblés des différents pays et faire des propositions pour l’atteinte de leur objectif.

D’ores et déjà plusieurs recommandations ont été faites ainsi que des activités prévues. Des plaidoyers sont en cours afin d’obtenir l’accompagnement des partenaires techniques et financiers et signer si possible des conventions de partenariat avec les parlements des différents pays dans lesquels se trouve l’UPJA.

Notons que le Burkina Faso abritera la première session plénière ordinaire, qui regroupera tous les responsables des bureaux pays de l’union parlementaire des jeunes afro (UPJA) à la maison du peuple de Ouagadougou dans les jours à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *