Accueil A LA UNE Football CAF : C’est « Destination Maroc » pour la CAN 2025...

Football CAF : C’est « Destination Maroc » pour la CAN 2025 et Kenya-Ouganda-Tanzanie pour la CAN 2027

225
0

Comme prévu, le Maroc s’est vu attribuer ce mercredi l’organisation de la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2025, en remplacement de la Guinée qui a été déchue du droit d’accueillir le tournoi l’année dernière.  La candidature  conjointe du Kenya, de la Tanzanie et de l’Ouganda a également été votée  pour la CAN 2027.

C’est le résultat d’une campagne bien coordonnée, soutenue par de bonnes installations et une excellente capacité organisationnelle du Royaume du Maroc.

Le pays d’Afrique du Nord était un grand favori et comme l’a fait remarquer le président de la CAF, le Dr Patrice Motsepe, lors d’une conférence post-annonce, « cela renforcera également la candidature africaine, que représente le Maroc, à l’organisation de la Coupe du monde 2030.

Le Maroc fait partie de la triple candidature que comptent l’Espagne et le Portugal. Ainsi, l’attribution de la Coupe d’Afrique des Nations 2025 verra cette décision comme un renforcement de leurs espoirs de co-organiser la Coupe du Monde 2030 avec le Portugal et l’Espagne.

L’Algérie retire sa candidature  pour les échéances de 2025 et de 2027

L’Algérie a retiré sa candidature à l’organisation de l’une des deux futures finales de la Coupe d’Afrique des nations à la veille du vote, a annoncé mardi la fédération nationale de football.

L’Algérie était l’un des candidats à l’organisation de la phase finale de 2025 ou de 2027, qui a été décidée ce mercredi par un vote du comité exécutif de la Confédération africaine de football au Caire.

La Fédération algérienne de football (FAF) a déclaré que la décision de retirer sa candidature était « motivée par une nouvelle approche de la stratégie de développement du football en Algérie ».

« La FAF va désormais concentrer ses efforts sur la réorganisation et la revitalisation du football en Algérie, en réitérant son engagement sans faille en faveur du développement du football africain.

“A cette occasion, la FAF adresse ses sincères remerciements à la grande famille du football africain pour la compréhension de sa décision qui ne signifie en aucun cas un désengagement de l’Algérie du sport roi du continent”, ajoute-t-elle dans un communiqué. site Internet (www.faf.dz).

PUBLICITÉ

Ce retrait signifie qu’ils évitent l’embarras diplomatique d’une potentielle défaite face à leur voisin marocain lors du vote de 2025. L’Algérie et le Maroc entretiennent des relations tendues, tant au niveau politique que sportif, le football étant souvent une arène où l’on marque des points publiquement.

L’Algérie a construit de nouveaux stades et modernisé d’autres infrastructures pour accueillir le Championnat d’Afrique des Nations au début de l’année. Le tournoi réservé aux équipes quasi nationales, composées uniquement de joueurs évoluant à domicile, a été déclaré un succès et a renforcé les arguments de l’Algérie pour l’organisation de la plus grande Coupe des Nations à 24 équipes.

Mais les initiés du football africain ont déclaré qu’ils avaient perdu du terrain dans les coulisses des bousculades pour les votes, le Maroc étant le grand favori pour 2025 et le Sénégal pour 2027.

La décision sur les hôtes des finales 2025 et 2027 est attendue avec impatience depuis près d’un an depuis que la CAF a retiré à la Guinée en octobre dernier le droit d’accueillir les finales 2025 et a ensuite déclaré qu’elle nommerait également les hôtes des finales 2027 en même temps. comme décider du remplacement de la Guinée, qui s’est avérée très en retard dans les préparatifs.

L’Algérie, le Maroc, la Zambie et une candidature conjointe du Bénin et du Nigeria étaient en lice pour la phase finale de 2025.

La candidature conjointe du Kenya, de la Tanzanie et de l’Ouganda pour la CAN 2027

L’Algérie, le Botswana, l’Égypte, le Sénégal et une candidature conjointe du Kenya, de la Tanzanie et de l’Ouganda ont soumis leur candidature pour accueillir le tournoi de 2027.

C’est la candidature conjointe Kenya-Ouganda-Tanzanie qui a finalement triomphé pour que la CAN 2027 soit organisée en Afrique de l’Est après plus de 50 ans d’attente.

En effet la coupe d’Afrique des nations de football 1976  a eu lieu en Éthiopie entre le 29 février et le 14 mars 1976, elle a été remportée par le Maroc. L’Éthiopie fut qualifiée en tant que pays organisateur et le Zaïre en tant vainqueur de l’édition précédente.

L’organisation de la Coupe des Nations a connu une histoire mouvementée au cours de la dernière décennie, à commencer par l’arrivée de l’Afrique du Sud en remplacement de la Libye déchirée par la guerre en 2013.

En 2014, la Guinée a obtenu le droit d’accueillir la phase finale de 2023, aux côtés du Cameroun (2019) et de la Côte d’Ivoire (2021).

Mais le Cameroun n’a pas été déclaré prêt pour la phase finale de 2019, alors l’Égypte est intervenue. Le Cameroun a ensuite accueilli l’édition 2021, retardée d’un an en raison de la pandémie de COVID-19. La Côte d’Ivoire était censée accueillir l’événement de 2023 en juin, mais celui-ci a été reporté de six mois en raison des inquiétudes concernant la saison des pluies en Afrique de l’Ouest.

Previous articleSONABEL: Signature d’une convention avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat pour promouvoir le « consommons local » 
Next articleTentative de déstabilisation de la transition : Le président Traoré remercie les Burkinabè pour leur veille continue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here