Affaire Kemi Seba : un groupement de jeunes patriotes mécontent des propos envers le président du Faso

 

Le mardi 24 décembre 2019 à la maison des jeunes Jean Pierre Guigané de Ouagadougou, une conférence de presse s’est tenue par un groupe de jeunes, suite au propos du leader du mouvement d’urgence panafricain Kemi Seba, samedi dernier à l’université Joseph Ki zerbo devant les étudiants. Ces jeunes se prononcent  contre les propos discourtois de l’activiste à l’endroit du chef de l’Etat Burkinabé.

 

En effet le samedi 21 décembre dernier au sein de l’université Joseph Ki zerbo, lors d’une conférence le Franco Béninois Kemi Seba a tenu une conférence devant des étudiants et des journalistes. Au vue des informations relayées par les différents organes de presse présents, à la surprise générale, le principal conférencier du jour semble avoir  tenu des propos discourtois à l’endroit du chef de l’Etat Burkinabé.

Face à cela, un groupe de jeunes s’est mobilisé pour chercher l’hôte afin de lui signifier leurs mécontentements sur ses propos infligé à l’endroit du chef de l’Etat Burkinabé. Après une tentative de le retrouver à son hôtel d’accueil, ils ont décidés de poursuivre leur recherches qui les a conduit au domicile de monsieur Hervé Ouattara qui, selon eux est son tuteur officiel au Burkina. A leur arrivée ils ont plusieurs fois entonné l’hymne national et proféré des slogans Kemi Seba a bas !!!, Kémi dégage !!!,  Hervé a bas. Selon le porte parole des jeunes à la suite ils ont entendu des coups de feu venant du balcon, malgré ses tirs ils sont restés mobilisés avec le seul objectif de dire à son tuteur Hervé Ouattara de le faire sortir de chez lui.

Arrivé sur les lieux, la gendarmerie national a fait le constat de la situation et après médiation ils sont partis directement à l’hotel Acienda sur Kwame Nkrumah car c’est là que Hervé Ouattara l’aurait hébergé.

Pour le porte parole du mouvement monsieur Luc Arnaud Compaoré l’objet de cette conférence de presse est d’apporter un éclaircissement à l’opinion publique  de ce qui s’est passé réellement, ils ne sont pas manipulés  et n’avaient l’intention d’aller vandaliser quoi que ce soit chez Hervé Ouattara. C’est en tant que jeunes patriote,qu’ ils ont trouvé que s’était urgent et impératif de dire non à ces propos indignant envers le chef de l’Etat Burkinabé. Ils ne peuvent pas permettre à une personne de venir sapés leur pays et leur peuples avec un tel discours.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *